CAMEROUN : Budget 2019: priorité à la lutte contre le chômage jeune

CAMEROUN :

Budget 2019: priorité à la lutte contre le chômage jeune

L’enveloppe de 4805. 5 milliards de Fcfa  adoptée lors de la session parlementaire de novembre –décembre 2018 et qui sera bientôt promulguée par le chef de l’Etat sera prioritairement dédiée aux problèmes d’insécurité, de chômage des jeunes et les grands projets structurants.

En 2019, le Cameroun fera face à de nombreux défis. Notamment, sur les plans sécuritaire et socioéconomique. Le chef de L’État SE  Paul Biya entend apporter davantage des réponses aux problèmes de chômage des jeunes en 2019. Après le signal fort du recrutement de 2000 enseignants d’Université lancé d’ici 2021, il annonce la poursuite du plan triennal jeune en créant de nouveaux emplois. Concernant, l’insertion socioéconomique des jeunes, il y a quatre secteurs prioritaires clés: l’agriculture, l’économie, l’industrie et l’innovation technique. Ainsi, à travers le budget 2019, le gouvernement veut donc pallier les difficultés des jeunes sur le marché de l’emploi.

Le constat fait il y a quelques temps est que près de 27 pour cent des jeunes sont au chômage. Pour y remédier, le gouvernement entre autres porter la croissance 5,5 d’ici 2020, réduire  le niveau du sous emploi par la création des dizaines de milliers d’empois formels par an.

Cette lutte contre le chômage jeun est une préoccupation constante du gouvernement. D’où la création de nombreuses structures chargées de la formation, de l’encadrement des jeunes en vue de leur insertion dans le monde de l’emploi, soit au sein des entreprises, soit à l’auto emploi

 

Pour bénéficier des différents programmes y  relatifs, les jeunes doivent s’informer et se former auprès du Fond National de l’Emploi ( FNE), du ministère de l’emploi et de la formation professionnelle qui gère la plan d’action national pour l’emploi des jeunes 2016-2020( PANEJ), du ministère de la jeunesse qui coordonne le programme triennal « spécial jeunes), et le programme d’appui à la jeunesse rurale et urbaine ( Pajer –u),  du Programme Intégré d’Appui aux Acteurs du secteur informel ( PIASSI).

Bon à savoir, de 2011 à 2018 343649 emplois ont été créés par le FNE avec 286 388 jeunes placés dans de nombreuses entreprises.

Le Plan Triennal Spécial Jeunes ( PTSJ) est un programme doté d’une enveloppe de 102 milliards de FCFS visant ç faciliter et accélérer l’insertion socio économique des jeunes dans quatre secteurs prioritaires : agriculture, économie, industrie et innovation technique.

 

 

 

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
Gaelle MAMBOU
Par
Gabriel Youbi youbiga@yahoo.fr 237 6 99 96 61 51

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
elit. Curabitur vulputate, lectus efficitur. libero. massa ut