cameroun Médias : « Exacerbé » par les sanctions du CNC, Amougou Belinga va fermer définitivement Vision 4 ?

Une information à la Une de deux journaux camerounais, La Météo bi hebdo et L’Indépendant,  parus ce vendredi 21 décembre fait état d’une fermeture définitive imminente par le PDG, Jean-Pierre Amougou Belinga de sa télé Vision 4. Le patron de presse serait « exacerbé » par les sanctions du CNC.

« Suite au harcèlement orchestré par le conseil national de la communication (CNC) et son président Peter Essoka sur le groupe l’Anecdote, écrit l’Indépendant, le PDG dudit groupe décide de la fin de Vision 4, le journal l’Anecdote, le magazine Africain Express, et Satellite FM dès le 1er janvier 2019 », écrit L’Indépendant en Une centrale.

Le journal poursuit : « face au mutisme des pouvoir publics, le magnat des médias au Cameroun entend se consacrer à ses consultations auprès des chefs d’Etats de la sous-région d’Afrique Central où il dispose des contrats, notamment en Guinée Equatoriale et en République Centrafricaine, où il est conseillé du président Faustin Archange Touadera »

« A travers son produit phare, la chaine télé, c’est tout le groupe l’Anecdote qui s’apprête à mettre la clé sous le paillasson », informe de son côté La Météo.

Si cette information est avérée, elle fait suite aux nombreux affronts entre le groupe de Presse L’anecdote, dirigée par Amougou Belinga et le Conseil national de la Communication (CNC).

En effet, la télévision Vision 4, un support du groupe, a été ces dernier mois victime, ainsi que plusieurs de ses journalistes, des nombreuses sanctions du régulateur des médias au Cameroun pour ses contenus accusés d’attiser la haine, et de diffuser les fausses nouvelles.Plusieurs de ces sanctions n’ont pas souvent été respectées par ce média.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
erica
Author: erica

admin

Par
Lebledparle.com, Romain NONO

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
consequat. Nullam libero. et, efficitur. Aenean