Bangangté : centre de traitement des déchets organiques inauguré

Bangangté :

centre de traitement des déchets organiques inauguré

Situé a Bamounga a Bangangté dans le département du Ndé région de l’ouest Cameroun, le centre de traitement des déchets organiques de la commune de Bangangté qui a couté 500 millions de francs a été inauguré dimanche dernier en la présence des partenaires Français , du préfet du Nde ,le sous- préfet de Bangangté,la désormais ministre de lhabitat et du développement urbain madame Ketcha Célestine épouse Courtes ex maire de la dite commune qui est d’ailleurs l’auteur du projet . La SIAP est le partenaire du projet, est un syndicat qui s’occupe du traitement des eaux usées en France, son représentant Pierre Oriakom été fait notable de la cour royale Bangangté par le chef supérieur en signe de reconnaissance, il a reçu le titre de zoup gouogo.

Tout ceci grâce cette amitié qui existe depuis 6 ans entre le SIAP ET le Cameroun. Depuis 2011 les politiques publiques d’assainissement sont expérimentées et mise en œuvre dans la commune pour promouvoir les bonnes pratiques en la matière, protéger l’environnement et  anticiper sur les effets du changement climatique ,ses actions concours aussi a améliorer le cadre de vie des populations ,la commune a commencé par la collecte des ordures ménagères ,du compose biologique . Rappelons que pour le faire, le dépotoir ordure ménagère de  penco qui était en amont de la nappe fer tique  a été transporte pour Banoumga ; dans ce centre, on procède a l’enfouissement technique des ordures non biodégradables et au tri des déchets et compost biologique, dans le même ordre, la mairie dispose des latrines écologiques.

Ce centre de dépotage qui est inauguré est le 3é en Afrique, l’idée est partie du commandant de compagnie de vidanger les fosses septiques, n’ayant pas d’équipement, la maire dépensait prés de 700000F pour la location du camion et tout a coté par curiosité, question de savoir ce qu’il faisait de ses déchets polluants et toxiques, force est de constater avec grande surprise que ce dernier  allait déverser les déchets dans le cour deau,un cour d’eau qui est consommé par la population. est dont dés ce jour que  madame le maire a l’époque a muri le rêve de doter sa commune de dépotage afin de protéger la nature et la santé des populations en partenariat avec l’association des enfants du Ndé ,le SIAP, la fondation gloria et LAIMF , c’est alors avec ces partenaires autour d’un verre au domicile de madame le maire que l’idée d’un centre de dépotage sera retenu. Pour le financement du projet la SIAP a disposé un montant de quatre cents soixante cinq million de francs et le reste c’est la cote part de la commune Bangangté,toujours grâce au partenariat, un camion idrocureur dune valeur de 6omillions de francs est arrivé ,c’est camion qui pèse 26 tonnes , 9 mètres de long 2 mètre 5O de haut de marque renaud avec une pompe a boue dune puissance de 2milles mètre cube par heure ,une cuve de 12 mètre cube ,un tuyau escamotable de 1OO mètre.

Tout un équipement complet que madame le ministre de lhabitat et du développement urbain a tenu a inaugurer avant son départ pour Yaounde afin de prendre ses nouvelles fonctions ;Bangangté qui est la ville la plus propre de l’ouest pourra être toujours a cette position grâce cet équipement .

 

XYSTE CORNEILLE NOUMESSI

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
Gaelle MAMBOU
Par
XYSTE CORNEILLE NOUMESSI              

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
porta. massa dapibus sed tristique id felis at Praesent