Vœux de nouvel an Paul Biya appelle à l’industrialisation du Cameroun

Vœux de nouvel an

Paul Biya appelle à l’industrialisation du Cameroun

Le chef de l’Etat ouvrait hier 09 janvier 2019 la saison des vœux 2019

Son épouse Chantal Biya lui emboite le pas ce jour au plais de l’Unité. Suivra alors le tour des membres du gouvernement de recevoir les vœux des collaborateurs des services centraux et déconcentrés.

Le 09 janvier le public a suivi avec une attention soutenue le discours du chef de l’Etat camerounais devant les membres du Corps Diplomatique. Paul Biya a appelé à plus de dialogue inclusif pour venir à bout des crises sociales qui minent notre faible tissu économique. Il a insisté sur la nécessité d’accélérer le processus d’industrialisation du Cameroun. Une industrialisation qui aura pour atouts de limiter les importations qui entrainent une fuite énorme des devises. Ainsi, a-t-il martelé, il faudra  procéder sur place à la transformation au moins partielle de nos matières premières.

Le Cameroun en est capable. Car lorsqu’on a limité il y a quelques années l’importation des poulets congelés, les producteurs camerounais ont démontré leur capacité à satisfaire jusqu’à un certain degré les demandes. Il en est de même du riz qui pourrait être produit localement, du poisson que l’on pourrait trouver dans nos fleuves et dont la consommation serait plu saine que celle des poissons congelés aux origines parfois douteuses.

Parlant de la transformation, le secteur du bois est l’un de ceux les plus concernés. Alors que le Camerounais pourrait tirer bénéfice en termes de main d’œuvre et de conservation des ressources financières de la transformation locale, notre bois est chaque jour exporté à l’état brut. Toute chose qui viole les dispositifs de loi forestière de 1994 qui prévoit, non seulement la transformation sur place mais aussi qui définit les types de bois à couper et  à exporter.

On espère que le nouveau gouvernement veillera à la mise en œuvre de cette politique d’industrialisation du Cameroun, une manière de lutte contre la pauvreté, le chômage jeune et surtout de combattre la dépendance vis-à-vis de l’extérieur. Car comme le chef de l’Etat l’a dit, il est anormal que nous exportions nos matières premières alors que ceux qui en fixent les prix sont ailleurs.

Gabriel Youbi

 

 

 

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
Gaelle MAMBOU
Par
youbiga@yahoo.fr

8 réflexions sur “Vœux de nouvel an Paul Biya appelle à l’industrialisation du Cameroun

  1. Ping : porn
  2. Ping : wire qwest
  3. Ping : porn

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
in et, risus quis nec sit ut id libero