Coronavirus : des matchs à huis clos dans le championnat italien de football

Le ministre italien du sport a annoncé, lundi, avoir donné son accord à l’organisation de matches à huis clos dans six régions du nord du pays le week-end prochain en Serie A.

Le match retour des 16e de finale de Ligue Europa entre l’Inter Milan et Ludogorets se disputera jeudi 27 février à huis clos.
Le match retour des 16e de finale de Ligue Europa entre l’Inter Milan et Ludogorets se disputera jeudi 27 février à huis clos. DANIELE MASCOLO / REUTERS

La progression du coronavirus en Italie a conduit les autorités à prendre des mesures fortes dans le monde sportif. Le ministre italien du sport, Vincenzo Spadafora, a annoncé lundi 24 février que le gouvernement a donné son accord à l’organisation de matches à huis clos dans six régions du nord du pays le week-end prochain en Serie A, le championnat de football.

Les six régions concernées sont la Lombardie, la Vénétie et le Piémont, les trois les plus touchées par la maladie, mais aussi le Frioul-Vénétie julienne, la Ligurie et l’Emilie-Romagne.

Selon les indications du ministre de la santé, les matches concernés ce week-end par la mesure devraient être Udinese-Fiorentina, AC Milan-Genoa, Parme-Spal, Sassuolo-Brescia, Sampdoria Gênes-Hellas Vérone et surtout le choc du championnat entre la Juventus, leader, et l’Inter Milan (3e).Lire aussi  Coronavirus : en Italie, en Corée du Sud, en Iran… la propagation s’accélère

La Ligue italienne de football n’a pas encore confirmé le programme du week-end mais cette demande de matches à huis clos avait été faite par la fédération italienne, désireuse de ne pas accumuler les matches reportés dans un calendrier déjà très serré.

Quatre matches de Serie A ont déjà été reportés le week-end dernier à une date qui reste à définir.

Le match de Ligue des Champions entre Naples et Barcelone se tiendra en revanche normalement ce soir. A leur arrivée à l’aéroport de Naples-Capodichino, les joueurs de Barcelone ont tout de même dû se soumettre à un contrôle de la température corporelle.

Dans l’autre compétition européenne, la Ligue Europa, la rencontre entre l’Inter Milan et Ludogorets se déroulera en revanche à huis clos. « L’Inter Milan fait savoir que, en accord avec l’UEFA et avec les dispositions des autorités sanitaires de la région Lombardie et de la municipalité de Milan, le match retour des 16e de finale de Ligue Europa entre l’Inter et Ludogorets se disputera jeudi 27 février à 21 heures à huis clos au stade Meazza », écrit l’Inter, vainqueur 2-0 au match aller, dans son communiqué.Article réservé à nos abonnés Lire aussi  La pandémie de coronavirus paraît inéluctable

  • La fédération de rugby a de son côté annoncé le report de tous les matches de championnat prévus le week-end à venir. Deux matches du Pro14 de rugby, compétition de clubs opposant des équipes britanniques, italiennes et sud-africaines, ont eux aussi été repoussés. Les deux matches en question devaient opposer samedi le Zebre Rugby, franchise italienne basée à Parme, au club gallois des Ospreys et le Benetton Trévise aux Irlandais de l’Ulster.
  • La fédération de volley-ball a pris une décision similaire et a reporté tous les matches des différents championnats prévus d’ici au 1er mars.
  • En basket, une décision est attendue mardi quant à la tenue ou non des matches d’Euroligue dames programmés à Venise et Schio au programme de mercredi.
  • La fédération italienne de ski a annoncé la suspension des épreuves de niveau national. Mais les épreuves de Coupe du Monde féminine prévues ce week-end dans la station de La Thuile sont pour l’heure maintenues.
  • En cyclisme, Mauro Vegni, directeur de RCS Sport, qui organise la plupart des grandes courses italiennes, a fait part de son inquiétude pour la classique Milan-San Remo, prévue le 21 mars. « Nos premières inquiétudes concernent Tirreno-Adriatico et surtout Milan-San Remo qui est prévue dans moins d’un mois et pour laquelle il n’y a pas et il ne peut pas y avoir de plan B », a-t-il dit au Corriere della Sera.

Report de matchs au Japon

La fédération japonaise de football a annoncé mardi 25 février le report de sept matches de sa Coupe nationale initialement prévus mercredi, en raison des craintes de propagation du coronavirus dans l’archipel. La J-League a précisé dans un communiqué qu’elle discuterait aussi d’un éventuel report de toutes les rencontres prévues jusqu’au 15 mars. Des spécialistes japonais des maladies infectieuses ont averti lundi que le pays arrivait à « un moment critique » face à l’épidémie, tandis que le ministère de la santé appelait à éviter les foules et les rassemblements.

Cette suspension des matches de Coupe japonais intervient à cinq mois des jeux Olympiques de Tokyo. Le comité d’organisation des JO a annoncé samedi qu’il allait retarder la formation des bénévoles qui encadreront la quinzaine olympique, en raison de l’épidémie, et le marathon de Tokyo le 1er mars sera fermé aux quelque 38 000 coureurs amateurs inscrits.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
Gaelle MAMBOU

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
mi, nunc tristique ipsum dictum leo at id