Ajara Nchout : « Nous sommes proches de la qualification »

Une finale Cameroun-Zambie pour représenter l’Afrique à Tokyo 2020. L’acte I de cette double confrontation aura lieu ce jeudi à Yaoundé. Ajara Nchout et les Lionnes affrontent la Zambie dans le cadre du 5e tour des éliminatoires des Jeux olympiques 2020.

Le match aller se jouera jeudi le 05 mars au stade Omnisports de Yaoundé et le retour le 10 mars à Lusaka. Pour mieux préparer cette échéance décisive, les vice-championnes d’Afrique en titre effectuent un stage depuis plusieurs jours sur le sol camerounais.

« Le moral des filles est très haut. Nous avons travaillé dur pour arriver là et nous sommes proches de la qualification, souligne Ajara Nchout au micro de FIFA.com. Si la Zambie est arrivée là, c’est que c’est une bonne équipe et nous nous devons de la respecter. Elles peuvent nous surprendre si nous manquons de concentration », prévient Nchout, qui sait que l’expérience des grands rendez-vous des Camerounaises devrait peser lourd.

L’attaquante de 27 ans a été tout aussi remarquable lors de ces qualifications olympiques avec trois buts qui font d’elle la meilleure buteuse de son équipe. Ces exploits lui ont valu de figurer parmi les trois finalistes pour le titre de Joueuse Africaine de l’Année lors des derniers CAF Awards.

« J’ai toujours rêvé d’arriver là où je suis aujourd’hui », sourit-elle. « J’ai grand plaisir d’être joueuse professionnelle, surtout quand je me rappelle de mes débuts où personne ne croyait en moi. Ce que je vis aujourd’hui est vraiment incroyable. Je pense qu’il faut laisser l’enfant réaliser ses rêves et croire en son avenir. Certaines personnes pensent qu’une fille ne doit pas jouer au football. J’ai envie de faire passer passer un message à ces gens-là, en particulier aux parents. Il faut laisser les enfants pratiquer le sport qu’ils veulent, car on ne sait jamais jusqu’où ça pourra les mener. Dans ma famille, personne ne comprenait ce que je voulais faire parce qu’il n’y a pas de footballeur chez nous. Ils se demandaient pourquoi c’était une fille qui voulait jouer au foot ».

Avec tout le chemin parcouru depuis, Ajara Nchout a largement répondu à cette question. Elle se posera moins pour les prochaines générations de petites filles camerounaises en cas de nouvelle participation aux JO… et pourrait ne plus se poser du tout en cas de médaille.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
Gaelle MAMBOU

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
elit. sem, ante. non Nullam leo. vulputate, dolor. neque. ut