L’Italie en semi-quarantaine

Jusqu’à présent, Rome avait lancé des messages visant à rassurer la population sur la capacité du pays à affronter l’épidémie de coronavirus. Mais le gouvernement reconnait désormais que la situation est grave. Pour éviter de faire imploser le système sanitaire, il vient d’adopter des mesures applicables à l’ensemble du pays. Parmi ces dernières, la fermeture des écoles à partir de ce jeudi et jusqu’au 15 mars.

C’est une mesure choc qui s’applique non seulement aux écoles et lycées, mais aussi aux universités de toute l’Italie. Jusqu’à présent, seuls les établissements situés dans les trois régions du Nord les plus contaminées étaient fermés. Giuseppe Conte a expliqué que, selon le Comité scientifique qui conseille son gouvernement, cette décision devait être prise pour tenter de contenir l’épidémie de coronavirus et pour éviter une crise du système sanitaire. En effet, les hôpitaux sont déjà au bord de la saturation. Mais résoudre les problèmes liés, par exemple, au manque de lits dans les unités de thérapie intensive demande un certain délai, que ce soit pour le Nord, le Centre ou le Sud du pays.

Les familles aidées par le gouvernement

La ministre de la Famille, Elena Bonetti, aimerait aider les familles à gérer la situation. Elle veut proposer des aides économiques pour les frais de garde d’enfants et donner la possibilité à l’un des deux conjoints d’obtenir un congé parental rémunéré, qu’il s’agisse d’un salarié ou d’un travailleur indépendant. Par ailleurs, l’ensemble du gouvernement a promis de ne pas abandonner les familles. Des mesures seront donc adoptées avant la fin de la semaine.

Il est également question de faciliter les cours à distance, mais c’est toute une machine à mettre en marche, reconnait le ministère de l’Éducation. Car ce système est encore très peu utilisé pour les écoles.

Les contacts humains prohibés

De nombreuses autres mesures ont été prises au niveau national, même si leur impact est encore difficilement mesurable. Le gouvernement recommande par ailleurs de ne plus s’embrasser, d’éviter tout contact humain à moins d’un mètre de distance et d’éviter les lieux d’agrégation comme les bars sans terrasse. Tous les congrès, événements culturels et sportifs ont été annulés ou reportés. Pour les musées qui restent ouverts, la régulation des flux est obligatoire.

Autre recommandation, les personnes âgées de plus de 65 ans, ou qui ont des pathologies chroniques, sont invités à rester à leur domicile autant que possible. Dans un pays comme l’Italie, où les gens aiment se toucher, se retrouver au marché, sur les places, toutes ces restrictions représentent des sacrifices. Néanmoins, une bonne partie de la population semble comprendre qu’il faut se souder dans la lutte contre le coronavirus.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
richard fopa
Author: richard fopa

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
ut adipiscing tristique felis elementum Aliquam Praesent