Russie: Vladimir Poutine signe la réforme permettant son maintien au pouvoir

Vladimir Poutine a signé le projet de réforme constitutionnelle sur lequel le peuple devrait se prononcer le 22 avril. Après les deux chambres du Parlement, les 85 régions qui composent la Fédération de Russie ont accepté le projet, qui doit maintenant être validé par la Cour constitutionnelle.

Avec notre correspondant à Moscou, Jean-Didier Revoin

La perspective de voir Vladimir Poutine potentiellement présider la Russie jusqu’en 2036 n’a pas suscité la moindre réserve auprès des responsables des 85 régions administratives qui composent la Russie. De Sébastopol à Vladivostok en passant par Kaliningrad, ils ont plébiscité la réforme constitutionnelle.

Dans la foulée, Vladimir Poutine a apposé sa signature au bas du projet qui, outre la remise à zéro de ses mandats présidentiels précédents, prévoit notamment de faire figurer dans la Constitution russe l’indexation du montant des pensions de retraite, l’élargissement des pouvoirs de la Douma, la chambre basse du Parlement, et des restrictions visant les personnes susceptibles d’accéder à de haute responsabilité au sein des organes de l’État.

Vote prévu le 22 avril

Le 18 mars, ce document sera transmis à la Cour constitutionnelle pour un contrôle de conformité. Elle aura une semaine pour se prononcer, ce qui devrait être une formalité. Le 22 avril, enfin, les Russes seront appelés aux urnes pour se prononcer sur cette réforme et il semble qu’ils le feront sur l’ensemble des amendements et non pas sur chacun d’eux pris individuellement.

►À écouter aussi : Géopolitique, le débat – La Russie, un acteur incontournable sur la scène internationale ?

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
richard fopa
Author: richard fopa

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
accumsan Nullam Aliquam odio neque. facilisis ipsum