Cameroun – Lutte contre l’insalubrité: Les jeunes de Yaoundé s’activent pour remporter le concours de la ville la plus propre

Stagiaires de vacances

Les résultats du concours, lancé par le ministère de l’Habitat et du Développement Urbain, seront proclamés le 5 octobre prochain à Douala.

Les jeunes de la ville de Yaoundé ne sont pas restés indifférents au concours de la ville la plus propre, lancé par le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU), Célestine Ketcha Courtes. Le concours lancé le 5 août 2020, connaitra son vainqueur le 5 octobre prochain, jour de la célébration mondiale de l’Habitat. Les résultats seront proclamés à Douala.

En concurrence avec les villes de Douala et Limbé, la ville de Yaoundé passe par ses communes d’arrondissements, pour rivaliser d’adresse avec ses deux concurrentes. Ainsi, les stagiaires de vacances des différentes mairies, sont pour la plupart, affectés aux services chargés de la salubrité des différentes communes.

C’est ainsi que le quotidien national bilingue Cameroon Tribune, dans sa parution du 2 septembre 2020, s’est intéressé aux travaux de salubrité que les stagiaires de la mairie de Yaoundé III effectuent pendant leur stage.

«7 h à l’esplanade de la commune de Yaoundé III. Plusieurs jeunes sont rassemblés. Certains avec des chasubles vertes fluo estampillées ‘’Mairie de Yaoundé III’’. D’autres, en civil, faisant partie des associations bénévoles sont prêts comme tous les matins à rendre propre leur arrondissement. Très enthousiastes, c’est dans des cars de la mairie qu’ils sont transportés pour être dispatchés à travers la commune. Les équipes, parfois de huit ou de 10 personnes sont constituées de filles et de garçons. De jeunes lycéens et étudiants qui s’occupent à leur manière pendant les vacances afin de mieux préparer leurs rentrées scolaire et académique», peut-on lire.

Les stagiaires sont visibles dans les quartiers: Olezoa, Colombia, Ahala, Ecole des postes, etc. Selon les quartiers, on observe comme travaux: le curage des caniveaux pour les garçons, le ramassage et le balayage des routes pour les filles. Pour d’autres, c’est le désherbage ou le drainage des eaux usées.

«Après tout ce nettoyage, suivra l’étape de l’embellissement et l’aménagement des espaces publics, le marquage de la signalisation horizontale ou verticale…Tous ces critères, font partie des conditions d’évaluation du concours de ‘’l’Opération ville propre’’», lit-on.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
MAX NDASSI
Author: MAX NDASSI

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
id mattis justo libero dictum id, leo nunc tempus