Cameroun : un attentat-suicide fait au moins sept morts

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés a dénombré, ce mercredi, dans un attentat suicide commis au Cameroun, au moins sept morts et 14 blessés.

Selon l’agence Reuters, au moins sept personnes ont été tuées et quatorze autres blessées dans un attentat-suicide commis dans un village camerounais. Lequel village accueillait des populations déplacées dans le nord du Cameroun, selon des informations rapportées, ce mercredi 2 septembre 2020, par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés.

L’attaque, la deuxième de ce type en moins d’un mois, s’est produite, mardi, à Goldavi, dans la région de l’Extrême-Nord, près de la frontière avec le Nigeria.

Cette nouvelle attaque entre dans le cadre d’un regain de violences dans le Nord du Cameroun. Une zone bien connue de Boko Haram et d’autres groupes armés qui y ont récemment perpétré des pillages et autres enlèvements.

Le mois dernier, des militants présentés comme appartenant au groupe islamiste Boko Haram ont tué 18 personnes et blessé sept autres, lors d’une attaque à la grenade, dans un camp de réfugiés, situé dans le Nord du Cameroun.

Goldavi, où a lieu cet attentat-suicide est un village du Cameroun, situé dans le département du Mayo-Tsanaga et la région de l’extrême-Nord, dans les monts Mandara, à proximité de la frontière avec le Nigeria. Il fait partie de la commune de Mozogo.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
eget Nullam vulputate, consectetur mi, diam dapibus adipiscing