Elections régionales : Les conditions à remplir pour être candidat

Elections régionales : Les conditions à remplir pour être candidat

Le 06 Décembre prochain, ceux qu’on pourrait assimiler aux grands électeurs vont choisir les premiers conseillers municipaux du Cameroun. Mais, avant de se lancer dans la course, les candidats, issus des différents partis politiques se doivent d’assimiler les fondamentaux de l’élection régionale.

C’est ainsi que le Code Electoral, dans son article 251 prescrit que :

Nul ne peut être candidat à un mandat de Conseiller régional s’il ne réside de manière effective dans le ressort de la région concernée.

Les conditions d’éligibilité à un mandat de Conseiller régional sont définies par l’article 175 du Code électoral.

Pour faire acte de candidature il faut :

– Être citoyen camerounais, jouissant du droit de vote et régulièrement inscrit sur une liste électorale

– Avoir 23 ans révolus à la date du scrutin

– Savoir lire et écrire le français ou l’anglais

– Justifier d’une résidence effective d’au moins 6 mois sur le territoire de la commune concernée.

Par ailleurs, l’alinéa 2 de cet article précise que les personnes non résidentes peuvent être candidates, à condition de justifier d’un domicile dans le territoire de la commune concernée.

Quant aux ressortissants des pays étrangers qui ont acquis la nationalité camerounaise par naturalisation, ils ne sont éligibles qu’à l’expiration d’un délai de 10 ans à compter de la date d’acquisition.

Article 254 : Tout conseiller régional placé dans l’une des situations d’incompatibilité prévues à l’article 253 alinéa 1 et 2 ci – dessus est tenu d’opter, dans un délai maximum d’un (01) mois, pour son mandat ou pour la fonction concernée.

Il en informe, par tout moyen laissant trace écrite, le représentant de l’Etat dans la région qui fait connaître son option au président du Conseil Régional.

A défaut d’option conformément aux dispositions des alinéas 1 et 2 ci-dessus, le conseiller régional est déclaré démissionnaire d’office de son mandat par arrêté du ministre en charge des collectivités territoriales décentralisées.  

Les incompatibilités

Les articles 176 à 180 du Code électoral sont clairs. Ne peuvent prétendre à la candidature de Conseillers régionaux, les personnes, qui de leur propre fait, se trouvent dans une situation de dépendance. Ou encore d’intelligence vis-à-vis d’une organisation, d’une puissance étrangère, voire d’un Etat étranger.

Sont également inéligibles :

– Les conseillers municipaux en exercice de leurs fonctions et pendant les 6 mois qui suivent la cessation de ces fonctions,

– Les personnels des services concourant à la défense, à la sécurité du territoire. Notamment de la sûreté et de la police,

– Les fonctionnaires et agents de l’administration régionale.

L’inéligibilité est constatée par la juridiction administrative compétente dans un délai de 3 jours de la saisine, stipule l’article 176 (2).

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
consectetur Aliquam sed ut id, velit, et,