Côte d’Ivoire : « nous ne pouvons pas aller à des élections mal préparées » (Guikahué)

Cette déclaration du directeur de campagne du candidat Henri Konan Bédié intervient au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi.

Maurice Kakou Guikahué, directeur de campagne du candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a animé une conférence de presse ce mercredi 09 septembre 2020, au siège dudit parti. Ce, dans le cadre de l’investiture d’Henri Konan Bédié. Cependant, il a précisé que son parti n’ira pas à des élections mal préparées.

Henri Konan Bédié sera investi le 12 septembre

L’apothéose du processus de désignation du candidat du PDCI-RDA se tiendra ce samedi 12 septembre 2020, prochain dans la capitale politique de la Côte d’Ivoire, Yamoussoukro. Henri Konan Bédié sera investi par le parti dont il est le président.

« Je demande aux militants et militantes du PDCI-RDA de venir massivement à Yamoussoukro pour battre le record du 19 octobre 2019, et montrer ainsi au monde entier ce qu’est le PDCI-RDA. Dire au monde entier que l’éléphant est débout, dire au monde entier que l’éléphant arrive pour le bonheur des Ivoiriennes, des Ivoiriens et des habitants de la Côte d’Ivoire sans exclusion », a indiqué Maurice Guikahué.

Selon le directeur de campagne d’Henri Konan Bédié, candidat du parti septuagénaire, sont invités à cette cérémonie les membres statutaires de la convention que sont : Les membres du comité des sages, du bureau politique, du grand conseil régional, des secrétaires de section, les présidentes de JFPDCI et les coordonnateurs de JPDCI. La cérémonie se tiendra sur la Place Jean Paul II de Yamoussoukro. Par ailleurs que le dernier meeting du parti septuagénaire sur la mythique Place Jean Paul II en octobre 2019 a regroupé près de 100 mille personnes.

Doute sur la fiabilité du scrutin

Par ailleurs, Guikahué a précisé la participation de son parti à l’élection présidentielle sous condition : « Nous voulons aller aux élections, mais la CEI actuelle, la liste électorale actuelle, même tous les observateurs internationaux reconnaissent que les conditions ne sont pas réunies. Donc nous ne pouvons pas aller à des élections mal préparées », a-t-il déclaré.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
Donec quis Aliquam et, neque. odio eleifend suscipit elit.