Cameroun: Cinq civils tués dans un nouvel attentat suicide dans l’Extrême-nord

Cameroun: cinq civils tués dans un nouvel attentat suicide dans l’Extrême-nord

Dans l’Extrême-Nord du Cameroun, cinq civils ont péri dans un nouvel attentat suicide imputé au groupe islamiste nigérian Boko Haram, très actif dans la région.

Les autorités locales et des sources sécuritaires ont indiqué dimanche que le village de Zeleved a été attaqué par des terroristes faisant au cinq morts et de nombreux blessés. Selon nos sources, un kamikaze s’est fait exploser tuant cinq civils dont le chef du village. Les victimes sont âgées de 10 à 70 ans.

« Nous avons perdu cinq concitoyens dans cet attentat, l’attaque s’est produite dans un lieu de regroupement de villages qui essayent ainsi d’éviter les assauts », a confirmé Boukar Medjeweh, le maire de Mozogo, dont dépend administrativement Zeleved. Cette nouvelle attaque survient quelques semaines après la mort de 18 civils et plusieurs autres blessés dans un attentat suicide contre un site de déplacés internes à Nguétchéwé, dans la même région, le 2 août.A lire aussiInvestitures aux législatives 2020 : chaudes empoignades dans le Rdpc à l’Extrême-Nord

Proche de la frontière avec le Nigeria, l’arrondissement de Mayo-Moskota est régulièrement le théâtre d’attaques de Boko Haram ou de sa branche dissidente l’ISWAP qui multiplie les assauts très meurtriers contre les civils et les forces de défense et de sécurité dans l’extrême nord du Cameroun et dans les régions limitrophes du Nigeria, du Tchad et du Niger et du lac Tchad.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
elit. adipiscing nec dolor vel, ut