Cameroun – Droits de l’Homme: Un autre détenu de la crise anglophone meurt enchaîné dans un hôpital de Douala

Cameroun – Droits de l’Homme: Un autre détenu de la crise anglophone meurt enchaîné dans un hôpital de Douala

Un détenu menotté archivesIvo Sama a rendu l’âme le 9 septembre 2020, alors qu’il était interné à l’Hôpital Laquintinie, enchaîné sur son lit.

Les images de la dépouille de Sama Ivo, enchaîné sur son lit d’hôpital, ont largement été diffusées sur la toile. Il est mort le 9 septembre 2020 à l’Hôpital Laquintinie alors qu’il était menotté.

Ce jeune homme a été interpellé il y a quelques mois à Bamenda, la capitale régionale du Nord-Ouest, l’une des deux régions anglophones en proie à la guerre d’indépendance. Soupçonné de complicité avec les groupes armés, il était depuis, incarcéré à la prison centrale de Douala-New Bell où son état s’est très vite dégradé. Il a été conduit à Laquintinie où il a finalement rendu son dernier souffle.

Sa mort tragique intervient moins d’un mois et demi après celle d’un autre détenu de la crise anglophone. Il s’agit de Thomas Tangem, décédé le 5 août 2020 à l’Hôpital Central de Yaoundé. Les images de son corps sans vie avaient aussi fait le tour des réseaux sociaux, suscitant l’indignation et la colère d’autres détenus de ladite crise à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui. Ces derniers avaient alors manifesté leur mécontentement après par un mouvement d’humeur, heureusement vite maîtrisé par l’administration pénitentiaire.

Plusieurs défenseurs des droits humains, à l’instar de l’avocat Félix Agbor Balla et de nombreuses ONG attirent régulièrement l’attention des autorités au sujet du traitement infligé aux personnes détenues dans le cadre de l’instabilité en zone anglophone, notamment les abus dont elles sont victimes.  

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0

Laisser un commentaire

EnglishFrench
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook0
dictum sem, tempus neque. Sed vulputate, Aenean libero. velit, elementum