lun. Sep 23rd, 2019

Lutte contre la contrebande : Plus de 5 000 litres de carburant illicite saisis à Douala

Plus de 5 000 litres de carburant illicite d’une source inconnue ont été confisqués par les douaniers du port de Douala, dans le cadre d’une mesure visant à contrôler l’approvisionnement en pétrole/gaz dans le pays.

Intensifiées par le Ministre de l’Energie et de l’Eau, les autorités sont en état d’alerte pour mettre fin au trafic et à la vente illicites de ces produits. « Nous avons saisi deux hors-bord transportant plus de 5 000 litres de gasoil et nous poursuivons nos enquêtes pour découvrir les responsables de cette transaction illégale », a déclaré Victor Mpegva, chef de l’opération.

Les capitaines des deux bateaux impliqués dans le trafic ont fait enregistrer leurs déclarations par des éléments de sécurité. Alors que des fonctionnaires du ministère de l’Eau et de l’Energie sont présents sur les lieux, intensifient les enquêtes, les coupables sont accusés de pollution marine, de trafic illicite et de commerce de carburant. Ce qui explique le ralentissement de l’activité des opérateurs légaux dans ce secteur.

La semaine dernière, le ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou, a ordonné des enquêtes, sur du carburant illicite servi au public, après avoir lui-même été victime d’une transaction illicite dans une station-service Total à Douala, le vendredi 6 septembre. C’est à l’issue d’une visite de travail dans le Littoral, que le ministre s’est vu servir du carburant mélangé à de l’eau au Dibamba.

Bien que la direction de la station-service ait nié les accusations, déclarant avoir reçu du carburant du dépôt pétrolier national camerounais, SCDP, les responsables de la compagnie pétrolière disent que leurs produits sont toujours minutieusement contrôlés avant d’être livrés.

Dans un communiqué publié ce 8 septembre 2019, l’entreprise revient sur les faits. « Samedi 7 septembre au matin, sur la station de Dibamba (Douala), une présence d’eau dans trois cuves de gasoil qui venaient d’être livrées en carburant a été identifiée », lit-on.

Les autres cuves de gas-oil et de super sont immédiatement passées contrôle. Ici, on ne relève aucune anomalie. Pour Total, « des analyses sont actuellement menées pour identifier les causes de cet incident tout à fait inhabituel. La qualité du produit et du service apportée à ses clients étant une priorité pour Total ».

« Total prend la décision de suspendre temporairement les livraisons de gasoil sur cette station », conclut le communiqué de la structure.

error

Author: erica

admin

Laisser un commentaire