Elections au Cameroun : Grégoire Owona n’est pas d’accord avec Elecam

Le secrétaire général adjoint du Rassemblement démocratique du peuple camerounais pense qu’Elections cameroon n’a pas besoin d’organiser des campagnes d’inscription sur les listes électorales.

Elections Cameroon (Elecam) ne doit pas organiser des campagnes d’inscription sur les listes électorales. Parce qu’il en va de la décision de chaque citoyen. Qui peut décider tout seul s’il prendra part ou non à une élection. Il s’agit là d’un point de vue de Grégoire Owona. Invité sur le plateau de Canal presse le 17 novembre 2019, il a soutenu ce point de vue. Alors qu’il tentait de démontrer que le système électoral au Cameroun n’est pas verrouillé.  

«Pour le moment le vote est facultatif. Chaque camerounais est libre d’aller aux urnes ou de ne pas aller aux urnes. Et c’est ça la loi. Je peux aller m’inscrire et ne pas aller voter. Je ne suis pas en contradiction avec la loi. Je peux décider de ne même pas m’inscrire. Alors ils font un procès à Elecam. Et Elecam se laisse prendre à ce faux procès. Ils font des campagnes d’inscription. Ils invitent les électeurs. Mais nous savons tous que nous devons aller nous inscrire. Est-ce que Elecam a besoin de faire la publicité. Moi je leur ai dit que je ne suis pas d’accord. Est-ce que vous avez besoin de faire la publicité. Je ne sais pas combien de milliards on met là-dedans. Vous n’avez pas besoin de faire la publicité. Le citoyen peut s’inscrire ou ne pas s’inscrire», a-t-il déclaré.

Educquer les masses

Le secrétaire général adjoint (Sga) du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) pense qu’au lieu de faire un mauvais procès à Elecam, les partis politiques devraient se mettre à l’éducation des masses. Car cette tâche leur revient aussi. Il fait remarquer que c’est ce que le parti au pouvoir fait.

«C’est à nous les partis politiques, vous savez nous au Rdpc, on organise des campagnes pour demander à nos militants de s’inscrire. Et nous organisons des campagnes. Le Secrétaire général, le premier ministre Kuete envoie des équipes sur le terrain dire aux gens aller voter. Voici comment il faut voter. C’est à nous les partis politiques, notre rôle est aussi d’éduquer les  masses. Est-ce qu’ils s’en préoccupent, les partis politiques qui disent du n’importe quoi aujourd’hui», a-t-il déclaré.

Choix politique

Revenant sur le système électoral qui serait verrouillé au Cameroun, Grégoire Owona a précisé que le fait que le pays fonctionne avec un vote à un tour n’est rien d’autre qu’un choix politique pour lequel le Chef de l’Etat a opté.

«C’est du n’importe quoi de dire que la loi est verrouillée. Dans la loi il y a des choses critiquables mais qui sont des choix politiques. Le vote à un tour ou à deux tours, c’est un choix politique. Ils peuvent le critiquer mais c’est un choix politique que le Président Biya a fait par rapport au niveau de développement de notre pays il faut y aller progressivement…Ce sont des choix politiques qui sont conformes à la loi», a-t-il ajouté.  

erica
Author: erica

admin

23 réflexions sur “Elections au Cameroun : Grégoire Owona n’est pas d’accord avec Elecam

  1. Ping : Michael Lutz
  2. Ping : child porn
  3. Ping : dominoqq
  4. Ping : Website
  5. Ping : 바카라
  6. Ping : rajaqq
  7. Ping : Isabelle
  8. Ping : data sgp

Vous avez peut-être manqué

EnglishFrench
quis, sed velit, id tempus suscipit