Cameroun – Législatives et municipales 2020: Cabral Libii propose l’état d’exception et le report des élections dans les régions anglophones

Cabral Libii archivesLe leader du PCRN propose l’organisation à double vitesse des élections à venir.

C’est sur son compte Twitter que Cabral Libii a fait sa proposition le 28 novembre 2019.

«Il peut très bien être décrété un état d’exception dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest conformément à l’article 9 de la Constitution, et y postposer l’organisation des élections», a écrit le président du PCRN (Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale).

Voici les dispositions de l’article 9 de la Constitution du 18 janvier 1996: «(1) Le Président de la République peut, lorsque les circonstances l’exigent, proclamer par décret, l’état d’urgence qui lui confère des pouvoirs spéciaux dans les conditions fixées par la loi.

(2) Le Président de la République peut, en cas de péril grave menaçant l’intégrité du territoire, la vie, l’indépendance ou les Institutions de la République, proclamer, par décret, l’état d’exception et prendre toutes mesures qu’il juge nécessaires. Il en informe la Nation par voie de message».

François Saint-Bonnet, professeur à l’Université Panthéon-Assas Paris II, définit l’état d’exception comme «une modification en profondeur de certains systèmes juridiques pour faire face à certains périls durables tels que le terrorisme, modification en profondeur parce que les règles mises en œuvre pour lutter contre ce péril sont révélatrices du système politique et juridique dans lequel elles sont en vigueur».

Cabral Libii propose donc des élections à plusieurs vitesses. Une suggestion que semble être une réponse au MRC de Maurice Kamto et au SDF de Ni John Fru Ndi.

Les deux partis exigent la fin de la guerre dans les régions anglophone avant l’organisation de toute élection. Si le SDF brandit pour le moment, la menace de boycott, le MRC a déjà renoncé au vote.  

erica
Author: erica

admin

Vous avez peut-être manqué

EnglishFrench
ipsum nec id porta. amet, libero.