Maurice Kamto : « quand j’ai dit que j’ai marqué le pénalty, c’était sur la base des chiffres que j’ai en ma possession »

Déclaration du président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), ce dimanche, sur les antennes de télévision Equinoxe.

Ce dimanche soir, Maurice Kamto, est en focus dans l’émission, « La vérité en face ». C’est la première sortie télévisée du candidat malheureux à la dernière présidentielle de 2018, depuis sa sortie de prison en octobre dernier. Celui-ci en profite pour justement revenir sur les temps forts de cette élection. A l’aube de la présidentielle de 2018, Maurice Kamto, donne une conférence à Yaoundé.

Lors de cette rencontre avec la presse nationale et internationale, il invite Paul Biya à transmettre pacifiquement le pouvoir. Au passage, il annonce qui vient de marquer le penalty. Ce dimanche il revient sur le fameux penalty marqué. « Quand j’ai dit que j’ai marqué le pénalty, c’est sur la base des chiffres que j’ai en ma possession. Nous avons nos procès verbaux. J’ai entendu les gens compter nos procès verbaux dans nos poches ». Lance l’homme politique.A lire aussiCameroun – Crise anglophone: La population de Bamenda sceptique sur l’issue de la mission du PM Philemon Yang

Procès verbaux

À la question de savoir combien de procès verbaux détient-il au juste ? Maurice Kamto estime que le débat n’a pas lieu sur un plateau de télévision. « C’est un faux débat, sur un plateau de télévision. Un plateau du genre n’est pas un lieu à nouveau contentieux. Si vous voulez savoir combien de procès verbaux nous disposons, mettez en place, la commission de recomptage que nous avons exigé. Qu’on recompte les votes, nous produirons nos procès verbaux ». Poursuit l’homme politique.

Au passage, il ne cache pas son ambition d’être le troisième président du Cameroun. « L’ambition d’être le troisième président du Cameroun demeure, puisque nous sommes toujours au deuxième président. Si je prétends être le troisième cela n’est pas une ambition démesurée ».

error
erica
Author: erica

admin

luctus elit. pulvinar efficitur. commodo mi, adipiscing Curabitur ut quis ut