La communauté urbaine de Douala annonce la reprise de ses chantiers

Il a même été dit qu’à l’avenir, 95 % des routes de Douala seront faites en pavé afin de leur garantir une certaine stabilité compte tenu du relief difficile de la cité capitale économique.

Partager cette actualité :

L’annonce a été faite par le Délégué du Gouvernement lui même lors d’une rencontre avec les prestataires engagés sur ses chantiers.

Après la pluie vient le beau temps. Cette phrase pourrait à elle seule résumer la rencontre organisée par Fritz Ntone Ntone, Délégué du Gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala entre l’institution qu’il dirige et les prestataires des différents chantiers de la ville.

En effet la saison des pluies entraine toujours soit le ralentissement des travaux de certains chantiers , soit leur arrêt complet . il est donc normal que lorsque le climat devient plus clément les différents acteurs puissent se rencontrer histoire de faire le point sur l’état d’avancement de ces chantiers mais aussi les difficultés autres que climatiques rencontrées par les différents prestataires.  »En dehors des problèmes liés au climat, nous rencontrons aussi des difficultés liées au paiement des décomptes, ceux ci se font à une vitesse de tortue et ne permettent une évolution sereine des travaux. par ailleurs nous pouvons aussi noter le manque de collaboration entre les concessionnaires( Eneo, Camwater , Camtel) et l’administration ceux ci ne réagissent pas toujours promptement aux directives données par l’administration » affirme un prestataire présent à la rencontre.

En ce qui concerne les problèmes de trésorerie, le Délégué du Gouvernement s’est montré rassurant en affirmant que  » l’étau s’est desseré » ce qui explique le fait que certaines entreprises ont déjà repris les travaux sur le terrain. Il est question ici de continuer le traitement de ses dossiers au cas par cas afin qu’à la fin de ce mois , tous soient résolus et que les travaux reprennent effectivement de plus belle à tous les niveaux où ils avaient été arrêtés.

Il faut ajouter qu’il s’agit ici en priorité des chantiers routiers et ceux concernant l’éclairage plublic. Fritz Ntone Ntone pense que le satisfecit des populations de la ville de Douala ne va pas tarder à se faire ressentir tant il est clair que la pose des pavés (nouvelle stratégie adoptée par la CUD) est plus rapide et plus pratique que le bitume souvent utilisé dans ces chantiers.

Il a même été dit qu’à l’avenir, 95 % des routes de Douala seront faites en pavé afin de leur garantir une certaine stabilité compte tenu du relief difficile de la cité capitale économique.

Source: https://www.camer.be

error
erica
Author: erica

admin

leo. sem, vel, vulputate, eget mattis Sed Donec id, ut accumsan Aliquam