Noël : 3 bonnes raisons de préférer un sapin naturel

Sapin artificiel ou naturel ? N’hésitez plus !

1. Il est plus « écolo », si, si !

Tant qu’il n’est pas coupé, il capture du CO2 pour le transformer en oxygène et contribue donc à la limitation de l’effet de serre. « Les sapins naturels n’entraînent pas de déforestation puisqu’ils sont cultivés spécialement, explique Frédéric Naudet, président de l’Association française du sapin de Noël naturel (AFSNN). C’est une culture agricole réglementée, qui dure dix ans, et raisonnée. » Selon le cabinet d’études canadien Ellipsos, un sapin artificiel émet l’équivalent de 8,1 kg de CO2 pour sa production et pour son transport (depuis la Chine) contre 3,1 kg de CO2 pour un sapin naturel. Il faudrait garder son sapin artificiel au moins quinze ans. Or les ménages le conservent en moyenne six ans. En outre, composé de dérivés pétroliers (plastique), il n’est pas biodégradable contrairement au sapin naturel.

2. C’est un produit du terroir

Depuis quatre ans, le sapin naturel n’est quasi plus importé et provient de quarante-six départements français. Plus de 1000 emplois permanents et 5000 saisonniers sont ainsi créés. Se renseigner sur la provenance du sapin est indispensable pour soutenir ce circuit court, garanti, entre autres, par le label Fleurs de France.

3. Il sent bon l’odeur de résine 

Le sapin artificiel ne salit ni la voiture ni le salon et ne perd pas ses aiguilles. Mais, ce sera toujours un ersatz dénué de magie…

>A découvrir également : Voici le nombre de cadeaux que les Français achèteront à Noël

error
erica
Author: erica

admin

amet, lectus nunc consequat. suscipit risus. nec fringilla tempus felis libero