Crise anglophone : Washington maintient la pression sur Yaoundé

La pays de Donald Trump ne lâche pas prise sur le pouvoir de Yaoundé afin de trouver des solutions définitives à la crise qui perdure dans les régions du Noso au Cameroun. Cette fois, c’est l’Ambassadrice américaine aux Nations Unies qui appelle la communauté internationale à mettre un regard attentif et à s’impliquer davantage sur la question. C’était le 6 décembre dernier au cours d’une réunion tenue à New-York.

Ce qu’a dit, Kelly Knight Craft

«Nous exhortons tous nos partenaires à s’impliquer dans la résolution de la crise au Cameroun en faisant pression sur le gouvernement camerounais et les séparatistes pour un dialogue sans condition», a déclaré la diplomate qui préside le Conseil de Sécurité tout au long de ce mois de décembre.A lire aussiCameroun: Pour bénéficier des avantages fiscaux, les petites et moyennes entreprises sont conviées à adhérer aux centres de gestion agréées

Dénonciations

Elle a par ailleurs dénoncé la multiplication des violences, notamment contre les civils.
«Les rapports qui nous parviennent, font état de violation des droits humains, des exécutions sommaires, des détentions arbitraires et tortures en toute impunité», a-t-elle souligné. Pour elle, cette situation «exige désormais une attention particulière». Présentant une situation humanitaire catastrophique, S.E Knight Craft a plaidé pour une sortie de crise rapide. «Nous invitons le gouvernement camerounais et les sécessionnistes à ouvrir des couloirs humanitaires afin de porter assistance aux nécessiteux», a-t-elle indiqué.Articles liés

erica
Author: erica

admin

1 réflexion sur “Crise anglophone : Washington maintient la pression sur Yaoundé

Vous avez peut-être manqué

EnglishFrench
id amet, Donec ut libero. nec