Fecafoot-Le Coq sportif : à combien s’élève le montant du contrat ?

La collaboration entre la fédération camerounaise de football et l’équipementier français est de quatre ans. Mais pour le moment, c’est un grand flou au niveau du montant de l’accord passé entre les deux institutions.

Enfin, un contrat entre la fédération camerounaise de football (Fecafoot) et Le Coq sportif. Ce 10 janvier 2020, à Yaoundé, capitale politique du Cameroun marque un jour histoire dans l’histoire de collaboration entre l’équipementier français et la Fecafoot. En effet, les deux parties procèdent à la signature de leur contrat de partenariat. Ce qui met alors fin, au mémorandum d’entente entre les deux institutions.

La presse sportive reste néanmoins sur sa faim. Ce qu’elle sait, c’est la durée du contrat qui est de quatre ans. Elle prend d’ailleurs fin en 2023. Pour le reste c’est un grand silence radio. « Nous nous réservons de vous dire ce que nous allons verser comme argent à la Fédération camerounaise de football. Notre contrat comporte une clause de confidentialité à respecter par les deux parties. Clarifie, Patrick Ouyi, le directeur marketing de Le Coq sportif.

Il est par ailleurs, le représentant du directeur général de la griffe à cette cérémonie. Pour la circonstance, il choisit malgré la volonté des journalistes de connaître d’avantage sur les clauses du contrat, de surfer sur des aspects externes au contrat. Pour lui, en dehors, d’habiller toutes les sélections nationales du Cameroun, ils ambitionnent d’équiper les joueurs des championnats de jeune et féminin. Ils veulent aussi promouvoir la pratique du sport dans quelques lycées qui vont être choisis le moment venu.

Cette signature du contre vient mettre fin à une longue attente. De l’avis de Patrick Ouyi, si retard il y en a, cela est dû à une non concordance des calendriers entre le top management de Le Coq Sportif et la fédération camerounaise de football. Une suite heureuse alors pour l’avenir du football camerounais.

error
Gervais TATSA
Author: Gervais TATSA