Infrastructures sportives : les injonctions de Narcisse Mouelle Kombi à Douala

En visite de travail à Douala, le ministre des Sports et de l’Education Physiques a instruit les prestataires de service engagés dans les chantiers liés à l’organisation des prochaines compétitions d’envergure continentale, de les livrer dans un délais de 10 jours. Le Minsep, met donc la pression sur ses partenaires, à quelques semaines de la prochaine visite d’inspections de la Confédération africaine de football (Caf).

À compter du 21 janvier dernier, les prestataires services concernés ont 10 jours pour livrer les chantiers. Narcisse Mouelle Kombi exige la livraison à la fin de ce délais, des chantiers des stades de Japoma et omnisport de Bepanda, notamment, les voies d’accès et les aires de stationnement. Les stades de Mbapelepe et Bonamoussadi présentent encore, pour leurs parts, des défaillances dans les systèmes d’approvisionnement en eau.

Il faut faire vite

Le Cameroun dispose d’un délai de huit mois pour la remise des infrastructures hôtelières et sportives dédiées à l’accueil de la Coupe d’Afrique des nations masculines 2021. Cette dérogation vient d’être accordée par la Caf alors que la pays a connu un premier échec en la matière, causant un glissement de dates quant au déroulement de cette compétition sur le territoire national. En rappel, le Championnat d’Afrique des Nations(Chan) qu’accuille le Cameroun va démarrer le 05 avril 2020. Il faut donc faire vite.

Gervais TATSA
Author: Gervais TATSA

Vous avez peut-être manqué

EnglishFrench
libero massa risus Donec leo. et, quis id Donec