Au Canada, la femme du Premier ministre Justin Trudeau testée positive au Covid-19

L’épouse du Premier ministre canadien va être placée en quarantaine pour une « durée indéterminée » après avoir été testée jeudi positive au coronavirus. Justin Trudeau, lui, ne subira pas de test « à ce stade », mais va être placé en isolation pour 14 jours par précaution.

C’est une contamination au plus haut niveau. Sophie Grégoire Trudeau, la femme du Premier ministre canadien, a été testée positive au coronavirus et restera donc en quarantaine « pour une durée indéterminée », a indiqué jeudi 12 mars dans un communiqué le cabinet de Justin Trudeau.  

« Le Premier ministre est en bonne santé et ne présente aucun symptôme. Toutefois, par mesure de précaution et selon l’avis des médecins, il sera en isolation pour une durée prévue de 14 jours », a ajouté cette même source, précisant que son épouse se sentait « bien » et que ses symptômes demeuraient « modérés ».

Justin Trudeau, 48 ans, ne subira pas de test « à ce stade » et « continuera d’assumer pleinement ses fonctions », poursuit son bureau, ajoutant que le Premier ministre s’adresserait aux Canadiens vendredi.

Le Premier ministre a appelé dans la journée ses homologues italien, américain et britannique, souligne son cabinet. Vendredi, il s’entretiendra avec les Premiers ministres des provinces canadiennes pour faire le point sur la lutte contre l’épidémie, qui a pris de l’ampleur au Canada ces derniers jours.

Plus de 150 cas

Le Canada recensait jeudi plus de 150 cas de coronavirus sur son territoire, la majeure partie en Ontario (centre) et en Colombie-Britannique (ouest), avec un seul décès constaté à ce jour. 

Dans un message personnel adressé aux Canadiens, l’épouse de Justin Trudeau s’est voulue rassurante sur son propre cas. Le bureau du Premier ministre avait annoncé dans la matinée qu’elle avait subi un test au Covid-19 parce qu’elle souffrait de symptômes grippaux depuis son retour d’un voyage à Londres.

« Bien que je ressente quelques symptômes désagréables liés au virus, je me remettrai sur pieds sous peu », indique-t-elle. « Je me retrouve en quarantaine mais rien de ma condition ne se compare au sort d’autres familles canadiennes dont la santé est affectée plus sérieusement. »

Avec AFP

richard fopa
Author: richard fopa

Vous avez peut-être manqué

EnglishFrench
ut luctus elementum risus ipsum Praesent commodo sem,