Disparition de Manu Dibango : Alain Bélibi estime qu’une partie de l’image du Cameroun à l’extérieur vient de disparaitre

Le journaliste à la retraite a fait le témoignage de l’icône de la musique camerounaise, décédé le 24 mars 2020 des suites de COVID-19. C’était sur les antennes de la radio nationale, en posture d’invité du journal de 13 heures, Alain Bélibi a revenu sur la vie du célèbre saxophoniste camerounais.

«C’est une partie de l’image du Cameroun à l’extérieur qui disparaît. Manu Dibango était très certainement le musicien camerounais le plus connu à l’étranger. Il était très certainement l’un des camerounais les plus connu à l’étranger. Il était plus qu’un camerounais, il était un ambassadeur. Pas simplement de la musique camerounaise, mais de l’image du pays. Et évidemment avec la disparition de Manu Dibango, il y a quelque chose de changé en mal», a témoigné la star de la plume et du microphone.

Témoignage émouvant d’un journaliste émérite

«J’ai fait la connaissance de Manu Dibango alors que j’étais en deuxième année à l’école de journalisme à Yaoundé, et Manu Dibango était venu ici pour ouvrir le Club Manu… ça s’est passé il y a 47 années, et depuis cette époque-là, malgré tous les visages qui défilent devant Manu Dibango, il n’a jamais oublié le mien. Il m’a toujours appelé par mon nom et il a toujours fait preuve à mon égard d’une gentillesse que je n’estimais pas vraiment mériter», raconte l’une des voix les plus aimée et écoutée de la CRTV à l’époque.

Le defunt laisse un grand héritage aux musiciens camerounais

«L’héritage qu’il laisse aux musiciens camerounais c’est que la musique ce n’est pas un jeu. La musique c’est du travail. C’était un très grand travailleur. Il était attentif à tous les détails. Il était attentif à chacun des membres de son orchestre».

«L’incrédulité, l’incrédulité ! Comment comprendre, comment intégrer que Manu Dibango n’est plus !», s’exclame l’ancien chef de service des Sports de la CRTV

Gervais TATSA

Vous avez peut-être manqué

EnglishFrench
libero Lorem id dictum commodo pulvinar