Cameroun/Impact économique du Coronavirus : le GICAM insatisfait des mesures prises par le gouvernement

Le Groupement Inter-patronal du Cameroun a déploré l’absence de mesures douanières parmi les mesures d’assouplissement du gouvernement au profit des entreprises.

Constatant que leurs propositions ont très peu été pris en compte, ils ont invité les autorités à plus d’efforts pour aider les entreprises à se remettre financièrement.

En effet, le GICAM avait préconisé appelé des mesures d’accompagnement du gouvernement, pour aider les entreprises à faire face aux effets dévastateurs de la pandémie de Coronavirus. Suite à cela, le 30 avril dernier, le Premier ministre Chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, a annoncé une vingtaine de mesures d’assouplissement qui cherchent à arrêter cette saignée au niveau des entreprises.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 4 mai 2020 par Célestin Tawamba, le président du GICAM, le patronat s’est félicité de l’apurement du solde du crédit de TVA pour contribuer à restaurer la trésorerie des entreprises, mais a également déploré « l’absence de mesures douanières, de remboursement de la dette intérieure et la non mobilisation des leviers bancaires ».

Selon eux les mesures d’assouplissement du gouvernement n’ont pas un impact perceptible sur l’économie, et de plus, les ménages ne ressentent pas encore leurs effets.

« L’absence de mesures structurelles visant, non seulement à soutenir la trésorerie des entreprises, toutes suffisamment ou durement éprouvées, mais aussi à relancer les activités des entreprises et l’économie, demeure pour le GICAM un sujet de grande préoccupation », ont-ils écrit.

Ainsi le patronat camerounais demande à l’Etat de faire plus d’effort dans la prise de nouvelles mesures mais également leur application.

Gervais TATSA

Vous avez peut-être manqué

EnglishFrench
risus Donec leo Sed neque. id consectetur velit, dictum massa mattis