Mondial 2014 : Charles Itandje revient sur l’ambiance dans la tanière des Lions

En arrivant au Brésil lors du Mondial 2014, Charles Itandje et Lions ne s’attendaient certainement pas à se transformer en risée internationale. Connue pour être fière, la sélection camerounaise espérait apporter un peu de réconfort à un peuple pour qui le football est une bouffée d’air frais. Bien sûr, il y avait eu cette satanée histoire de primes avant d’embarquer pour Rio, une constante dans l’entourage de la Fécafoot, la fédération camerounaise de football.

Comme bien souvent, une histoire de primes était au cœur de la discorde entre les joueurs et leur fédération. Réglée au dernier moment, cette affaire n’a pas vraiment apaisé les partenaires de Charles Itandje. Pire, les Lions indomptables se sont même rapidement fait mater sur les terres auriverdes par le Mexique (1-0), la Croatie (4-0) et le Brésil (1-4). Le Cameroun quitte le Mondial 2014 sur une triste note : un zéro pointé et un retour précoce à la maison.

Lors d’un entretien qu’il a accordé à StadAfric, Charles Itandje revient sur cette Coupe du Monde 2014. « C’était incroyable à vivre. C’était une expérience à vivre dans le sens où tout footballeur rêve de jouer une coupe du monde. Il y a de vrais grands joueurs qui n’ont jamais participé à une coupe du monde. Moi, j’ai eu la chance d’en faire une. C’est un souvenir impérissable, c’est un grand souvenir. Ça s’est très mal passé. Toute expérience qu’elle soit difficile ou bonne, elle est toujours bien à vivre. Je tire toujours du positif même dans le négatif. A titre personnel, c’était grandiose. Après, il est vrai qu’il y a eu beaucoup de choses à relever, beaucoup de choses qui se sont passées en interne qui ne venaient pas forcément de la volonté des joueurs mais qui venaient de tout ce qui était autour : la fédé. C’était vraiment compliqué. »

Gervais TATSA

Vous avez peut-être manqué

EnglishFrench
mi, suscipit libero. luctus lectus tristique ante. sem, nunc consequat. eget commodo